Mes hommages,

Ma photo
Dessinatrice galér-hyène, logeuse de chats, fanzineuse

samedi 2 janvier 2016

Dépêche 31, Noël c'est dur pour les Familles d'Accueil !



Noël, c'est dur pour les FA parce qu'on se dit qu'ils seront tristes sans cadeaux, mais qu'ils croiront qu'on les adopte si on leur en fait...

(En vrai, ils pensent juste qu'on a gagné au loto ce jour là parce que plein de nouveaux trucs arrivent dans la maison ?)

Joyeux Noëeeel !

samedi 28 novembre 2015

Dépêche 30








Bonjour, 
Humeur poétique, aujourd’hui...
à la prochaine !

samedi 31 octobre 2015

dépêche 29

     Bonjour, gens !

     Déjà de retour pour des nouvelles de Cassia, sisi !
     
      Ce weekend on s'est fait une petite séance photo "extérieure" : j'ai à peu près assez  confiance en sa volonté de rester au chaud pour m'aventurer à ouvrir une fenêtre ! 



     Elle n'avait pas eu de bol d'air pur depuis longtemps et a beaucoup apprécié, me gratifiant de plein de bouilles photogéniques ^^

     La demoiselle prend ses aises, vient souvent sur mes genoux quelques minutes (comme à l'instant pendant que je tape ce texte, pratique !) sans s'éterniser et râlant un peu... TOUT EN RONRONNANT... elle est complexe cette petite. Mais comme elle revient, en fait elle aime et se donne un style, c'est Cassia quoi.
     Et il y a quelques jours j'ai eu le droit à un petit squatting de flanc avant de dormir, s'il n'y avait pas eu le retour de mon chat la nuit, je pense qu'elle serait aussi en train de se servir de moi comme coussin...


     Je lui apprend les câlins envahissants et les bisous : en arrivant, le comble du tête à tête pour elle c'était une sniffouille de front et c'est tout, elle comprend pas trop le principe, mais comme elle voit que Freddy obtient tout ce qu'il veut par se biais... elle tente un peu d'elle même. (et semble se rendre compte dans le feu de l'action que c'est absurde)

     Et avec Freux, c'est toujours très distant, mais je peux pas m'empêcher de penser que quelque part, elle joue un peu. Il y a eu une course poursuite qui ne s'est pas terminée dans un grand coup de patasse dans la tronche de mon chat. Si, c'est un espoir ! Quand je pars que quelques heures je laisse tout le monde ensemble et je ne vois pas de signe de maltraitance, donc la semaine prochaine, semaine portes ouvertes (sauf la porte d'entée, hein...), et je croise les doigts.

     Bref, beaucoup de progrès pour la mimine, certes je continue à penser que sa place sera parfaite dans une famille sans autre chat... mais comme elle est plutôt maléable (elle râle tout le temps mais se fait une raison), ça se trouve à terme, elle s'y habituerai ?

     Je vous dis à la prochaine séance photo les gens ! 



dimanche 18 octobre 2015

Dépêche 28

      Oui, oui, presque 18 mois depuis le dernier ticket ! 

      Bonjour (le peu de) gens (qui sont pas à la retraite depuis) !

      Derrière ce silence, bah tout simplement que du côté de l'activité de Famille d'Accueil de chats du Cat's Hotel, c'était le calme plat... Y'a eu plus de mouvement au niveau des poissons et des rongeurs : je présenterai les nouvelles venues de ce côté là (j'avais même pas présenté l'une d'entre elles qui est là depuis presque deux ans...)
      Mais depuis, la plupart des profils de chat ne collait pas avec mon chat coureur de jupons et traumatisant, ou avec mes cochons d'inde très appétants pour un chat "sauvage". Il y a aussi eu quelques séances de travaux qui m'ont empêché d'accueillir les chats (et c'est durant ces périodes que les chats qui collaient au profil fusaient, évidemment !!)


      Des nouvelles des anciens qui sont passés par chez moi ?Suchard est effectivement retourné chez Corinne, puis s'est fait adopter à la Journée d'Adoption suivante ! Il s'est complètement intégré à son foyer, même aux chats locaux (trois autres) ! Il n'y avait donc qu'avec Freux que ça passait pas. (ma brutasse adorée)
      Autant Suchard que Kyoko, proposent de très bonnes nouvelles de leur nouveau foyer : en effet, Kyoko s'approche peu à peu de ses maîtres (après bien sûr être devenu super pote avec le chat local).

_____


      Et donc... Voilà que je reprends enfin du service !
Cassia est apparue à un site de nourrissage et semblait très habituée à l'humain. Les nourrisseuses n'ont pas pu le constater, mais apriori, vu le caractère de la chose, ça ne devait pas se passer très bien avec les autres chats sur place. Elle a été attrapée dans les jours qui ont suivi son apparition sur le site (=elle n'a pas eu le temps de se faire bastonner) et était maigre comme un clou (=n'osait pas réclamer sa pitance)
      Après un court passage chez ses sauveurs, elle s'est remplumée un peu (enfin, j'ai du mal à l'imaginer plus maigre qu'à sa réception au Cat's Hotel...), a été stérilisée (même pas une portée en cours, elle devait vraiment être loin de la horde, parce qu'il y a là bas des mâles non castrés) pucée vermifugée palpée tout ça tout ça.

      Puis la voilà réceptionnée au Cat's Hotel, il y a 8 jours !!


      Par acquis de conscience et avec quelques informations de Corinne disant qu'elle crâchait un peu, Freddy a été enfermé pour son arrivée. Etant donné que je n'ai toujours que deux pièces à vivre, on peut pas dire que j'ai moyen d'organiser une quarantaine, le temps des présentations, tout ça. Enfin, Cassia n'aurait pas été contre de vivre dans la cuisine, vu le mal que j'ai eu à l'en déloger... Mais ça va pas êt' possible, vu la fête qu'elle fait à mon plant de melon qui est dans ma chambre... (je parle un peu plus loin de son rapport conflictuel avec la verdure) 
      La première heure d'exploration était cordiale, quoi qu'on peut constater que Cassia ADORE râler. C'est son mode d'expression.
 Une fois qu'on a compris que râler, c'est son équivalent de miauler, ça va.
       Exemple : elle me lance un miaou racoleur >> le miaou se meut en grognement à mesure que la distance qui nous sépare se réduit. Walla walla... C'est Cassia la Cas-Soc'. 

      C'est déjà flagrant avec l'humain, et encore pire avec un chat. 
      Bah oui quand j'ai libéré Freux j'ai constaté qu'elle avait "quelques griefs contre mon pourtant si meugnon Freddy" *. Ok, quand ils se sont rencontrés, Freddy était parti en mode "présentations musclées comme quand je dis bonjour à Céleste avec une prise de Catch"... Mais au final même si Freddy vient en montant patte blanche, le tout dans un rituel de soumission digne d'un Dandy anglais*, ça passe pas.
(*en toute objectivité bien sûr)
      Je vous assure que ça met de l'ambiance, surtout de nuit : les premières nuit j'ai collé Cassia dans le salon mais cette casse-c-----es a gratté à la porte. Bicoze madame aime les endroits hauts perchés, et elle aimerait bien décréter son territoire le hamac accroché à ma mezzanine. Sauf que bah, faut traverser tout le lit pour y aller, et que mon chat dort toujours dans mes pattes.
      ... mais bon comme elle bouge que deux trois fois par nuit, mieux vaut supporter leur discussion diplomatique quand ils se croisent qu'une tentative de tunnel sous ma porte !
      
       Pour ce qui est de son nom, c'est Corinne qui l'a choisi pour l'identification... J'étais stoïque, pas très convaincue, pourtant il permet tellement de déclinaisons qu'elle peut passer par tous les noms...
-Casse-cou---es, donc,
-Casstoidlà, 
-Cas-Social, 
-Cassoulet (surnom affectif, sisi), 
      et j'en passe...






      Point très important, elle est curieuse, sans menace, envers mes cochons d'inde. Elle ose à peine approcher ses papattes et se contente d'observer. Donc elle ne les voit pas comme nourriture ^^... 

      Même quand elle vaque à ses occupations sans avoir Freddy dans le colimateur, elle peut s'avérer très curieuse des joujous, elle râle un peu après mais tente quand même de les attraper. On constate quand même qu'elle ne devait pas avoir l'habitude dans sa précédente vie.

      Si on devait deviner quelle a été sa précédente vie donc, je dirais qu'elle provient d'un foyer où elle vivait avec plusieurs humains (car elle n'est pas dérangée par la présence de plusieurs humains à la fois, symptomatique du chatchat à sa mémère, cf mon chat). Ils ne devaient pas trop s'occuper d'elle, elle ne connait même pas le concept de "se faire gronder". J'imagine qu'elle vivait en pavillon, à l'étage et descendait que pour bouffer : elle garde un peu cette habitude, d'ailleurs... On dirait ma nièce qui descend de son lit que quand sa batterie de portable est en panne ^^.
      Peut être a t'elle eu des compagnons lapins, mais c'est sûr, pas chats.

      POUR AUTANT, je ne perds pas espoir, parce qu'au final, elle râle tellement pour un oui pour un non, qu'on constate qu'elle réserve ses coups de sang aux VRAIS moments où Freddy tente de lui faire des embuscades (là, ça pête. C'est le python de la fournaise). Espoir donc. De plus, point positif de son "air non-avenant" : Freddy tente très rarement de voir si elle a changé d'avis. (et il soupire de désespoir en pensant à sa Céleste adorée, ah, quand reviendras-tu ?)
      Même en 8 jours, y'a un peu de progrès, elle est moins stress, se ballade souvent (quand Freux fait une sieste), vient me voir de temps en temps, accepte de se faire porter, j'ai espoir de la coller sur mes genoux un de ces jours.
          


      Elle a par contre une légère tendance à vouloir mastiquer mes plantes, enfin plus particulièrement LE plant de melons, qui maintenant est emmitouflé dans un voile pour le protéger (pour combien de temps ?). Mais, elle se fout royalement du papyrus, ne comprend rien à l'herbe à chat (s'assied dedans ou déterre les brins). Et je pense qu'elle a des vues sur mon plant de tomate aussi. Heureusement que j'ai une serre, depuis... 




            Je vous laisse avec un diaporama du paparazzing de ce Weekend. (vous aurez aussi noté que j'ai un appareil photo décent maintenant !)
      N'hésitez pas à cliquer sur les images pour les voir toutes en grand !


samedi 28 juin 2014

Dépêche 37

     Bonjouuur ! 


     Bon je sais, je délaisse cette page. c'est pas bien. Faut dire que le chat que j'ai en charge depuis à peu près un mois est pas très photogénique ^^ ! Ah ça, les regards façon "dramatic chipmunk", ça il maîtrise...

peureux des chats,
mais curieux des cochons d'inde !
     En ce moment, j'ai donc Suchard, un chat un peu trouillard, et c'est rien de le dire, "prostré". Il a pris ses habitudes dans environ 50cm cube, c'est à dire une niche de mon arbre à chat, et il n'est bien QUE là ! Il peut y être câlin, observer avec curiosité, faire sa tronche du "tu m'approche pas chuis pas d'humeur"... si je le croise ailleurs dans la maison, il est mort de trouille ! 

     Ma mission était de le décoincer un peu...

     Alors hélas, ce qui se passe pas bien, c'est comme pour Michoco : Freddy est bien trop brutasse pour lui et lui fait sacrément peur, du coup dès que Suchard sort de sa cachette, Freddy lui miaule dessus à mort, sans dec', tout le quartier doit être réveillé (et moi jvous parle pas... la nuit, devoir gueuler dans l'appart pour calmer Freddy, TOUTES LES NUITS, sans me lever sinon le "tour litière" de Suchard est ajourné... usant). En terme de progrès donc, aucune volonté de sortir de sa cachette, il va en quatrième vitesse poser une pèche dans la litière deux fois par jour, le reste du temps, il fait rien. 
     Le progrès notable est quand même que, dans sa cachette, il est passé de "gros yeux mon dieu elle m'approche" à "câline moi, oui, plus à droiiiite" avec une ou deux séances de ronron par jour, et même quelques siestes de confiance en plein milieu d'un câlin.

       Ma seule tentative de câlin hors du nid s'est très mal passée, faut dire qu'en cours de fuite il est tombé le cul dans un aquarium, la suite des opérations a été... épique ^^.

     Mis à part cet incident malencontreux, c'est un chat plein de potentiel, on voit lors des séances de câlins qu'il a besoin de l'humain. Même s'il ne l'avouera pas ^^. Il adore les câlins, les grattouilles de dos, il prend des poses improbables (posé en C le front sur le sol et le cul en l'air), et apparemment, l'étape de prximité absolue est réservée aux gens de confiance, il faut en être à 30  minutes de câlins pour qu'il s'approche tout près... Dans ses yeux on voit qu'il ne comprend pas trop notre besoin perpétuel de proximité, alors il lui arrive de nous sniffer le front, l'air de dire "tu m'approche ? tu veux vraiment que je me frotte à toi ? mais pourquoi ??".
      Il est très curieux des cochons d'inde, sans nourrir la moindre animosité envers eux. (deux trois ballades de cochons d'inde dans on antre, et ça c'est toujours bien passé, avec des signes d'appaisement, il se met sur le dos, montre patte blanche, sniffe curieusement...)
     Pour les chats, à part Freddy, jusque là, il s'entendait avec tous... Snif, personne ne l'aime ma brutasse... 

     Apparemment, Suchard va retourner chez Corinne, parce que la marge de progrès chez moi est limitée (il faut quand même qu'il passe outre sa terreur viscérale des miaous limite "rut" de Freddy, franchement, je comprends qu'il soit pas rassuré !). Dommage, parce que sans cet "élément perturbateur", je le sentais curieux, très circonspect par les câlinous canapé entre moi et mes animaux... (moments où il se mettait sur le perron de son antre pour mieux voir)

     Je prendrai de ses nouvelles régulièrement, na ç__ç.

samedi 22 mars 2014

Dépêche 36

Bonjouuuur ! 


UNE ANNÉE  une année avec Kyoko, à lui redonner confiance en elle, en l'humain, en l'univers... Une année de petites victoires et de grandes satisfactions... Une année parfois de régressions, parfois de progrès inattendus.
Une année, et encore, que chez moi, elle est passé par d'autres FA avant moi, et elle a ENFIN trouvé chaussure à son pied, au début de ce mois !

Et quelle chaussure, figurez vous qu'il existe dans cet univers, des gens, au grand coeur, qui on déjà eu un chat flipette et qui adorent ça. 


Je n'étais pas là à cette JA, en fait je l'ai juste déposée, en ne manquant pas de lui faire quelques mamours et des speechs de dernière minute ("vise les gens qui ont l'air d'avoir des sous et des pertes de mémoire, ils t'achèteront de la pâtée chère et te la donneront à volonté"), et elle a tout mis en application !

... Bon en fait j'imagine qu'elle s'est contentée d'observer les passants d'un air désapprobateur  mais Dieu merci, ses adoptants sont passé outre le côté "m'approche paaaas !".
Bref, la miss va enfin avoir l'amour définitif qu'elle mérite ! J'imagine que son Freddy lui manque un peu, en tout cas, la réciproque... n'est pas trop vraie. Lui, il kiffe son statut de chat unique, et je le soupçonne de surveiller mes discussions avec Corinne, car dès que je parle du prochain locataire, il me fait une séance du "rigaaad', je suis trop mignon quand je suis tout seul hein?"

 Mais bon, le prochain viendra tôt ou tard. J'avoue, j'aurai pu en profiter pour continuer mes travaux, mais trop la flemme... j'ai fini la cage de mes cochons d'inde (et j'ai une petite nouvelle cochon d'inde, Myrtille, présentation bientôt), fait plein de réaménagements de meuble et d'aquarium... PLUS-DE-FORCE !
Dans tous les cas, mi avril, on se récupère Céleste et Oréo, ouh ça, ça va mettre de l'ambiance !!

@ la prochaine !



dimanche 9 février 2014

Dépêche 35

Hello crew,

     Non, je ne vous avais pas oublié, en revenant de vacances j'ai pris la bonne résolution de ré-entamer des travaux laissés aux oubliettes depuis... 2008. Du coup mon activité de Famille d'Accueil s'est un temps arrêtée...
     Au grand désarroi de Kyoko, qui a été confiée à la patronne du pattounes gang, et qui au milieu d'une meute de chats est retournée à l'état sauvage ! Elles ont mis 3 semaines à lui mettre la main dessus... Puis, la veille d'une journée d'adoption, hop, elles la jointent, elles l'amènent !
     Du coup, ben j'ai pas résisté et quand j'ai vu l'accueil tout câlinou de la biche, j'ai repris du service de FA malgré mes travaux en cours (et depuis : ma truelle est à nouveau à l'abandon).

     En tout cas, elle est ULTRA contente de revenir, et est prête à jouer les minettes de salon, elle vient sur mes genoux dès qu'elle a un moment de libre, vient se frotter sur ma tête la nuit, dort contre moi, et accepte avec entrain les exigences de la vie en société.
     Freddy était un peu plus froid à l'idée de son retour, chat unique depuis plus d'un mois, ça lui plaisait... Il a beau me faire de grandes crises de boudin, il est quand même content d'avoir de la compagnie pour courir partout dans l'appart.

     Bon, je ne désespère pas que Kyoko conserve ces réflexes de mignonetté, au moins pour les futures JA, en tout cas quand je suis là. Par contre, elle a démontré qu'elle n'est pas trop adaptative à un nouveau milieu... (bon, en même temps, 32 chats, ça faisait beaucoup)
     Elle peut compter sur moi pour venir la récupérer en cas de problème, mais bon, ce serait bien qu'elle fasse un effort quand elle aura réussi à faire craquer un badaud en JA !!